BitConnect frappé par une ordonnance de cessation et d’abstention d’urgence

Jeudi, le commissaire aux valeurs mobilières du Texas (TSC) a signé une ordonnance urgente de cessation et d’abstention afin d’empêcher BitConnect de poursuivre ses activités. La mystérieuse société est une plateforme «d’investissement » de bitcoins avec une capitalisation boursière de 4,1 milliards de dollars, et est très largement accusée d’être une pyramide de Ponzi. Celle-ci promet jusqu’à un rendement de 480% par an grâce à un supposé « robot de trading » et fait allègrement usage d’affiliations de réseau pyramidales.

« Le commissaire aux valeurs mobilières du Texas a rendu une ordonnance de cessation et d’abstention urgente pour mettre fin aux multiples programmes d’investissement mis en œuvre par Bitconnect », indique le communiqué de presse. Cette ordonnance publiée sur le site gouvernemental du Texas accuse BitConnect de nombreuses fraudes liées à « l’offre d’investissement dans le programme de prêts et de placement » ainsi que d’avoir fait des « déclarations matériellement trompeuses et mensongères ».

De très nombreuses voix se sont élevées ces derniers mois pour dénoncer ce programme décrit comme une pyramide de Ponzi, à l’image du créateur de la blockchain Ethereum et du fondateur de la plateforme d’échange ShapeShift.

https://platform.twitter.com/widgets.js

https://platform.twitter.com/widgets.js


//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Des rendements allants « jusqu’à 40% par mois

« Bitconnect sollicite des investisseurs pour des programmes basés sur une cryptomonnaie dont l’entreprise prétend faire générer des rendements annuels de 100 % ou plus ». Après avoir expliqué en détail la manière dont ils émettent leurs propres jetons (un fait curieusement nié par les défenseurs) avec un plafond de 28 millions de dollars, le TSC poursuit:

«La société exige que les individus utilisent le bitcoin, une cryptomonnaie plus établie, pour investir dans divers programmes Bitconnect. Dans le cadre d’un investissement appelé Bitconnect Lending Program, les investisseurs achètent des Bitconnect Coins, qui sont fournis à un “Bitconnect Trading Bot” pour générer des “rendements allant jusqu’ à 40% par mois” ».

Dans le cas présent, il est fort probable que les organismes de réglementation soient irrités par la propagation particulièrement rapide du programme, favorisée par le système d’affiliation très rémunérateur mis en place et qui pousse les individus à ne pas être objectifs. En effet, le communiqué de presse note,« Les agents de vente pour Bitconnect ciblent les résidents du Texas, ainsi que les résidents d’autres États, par le biais de sites Web, les réseaux sociaux et les marchés en ligne comme craigslist [..] les agents de vente ne sont pas, cependant, inscrits comme agents de Bitconnect pour vendre des titres au Texas.»

L’ICO BitConnectX dans le viseur

L’avis du TSC mentionne également une offre initiale de pièces de monnaie annoncée par l’entreprise, prévue dans quelques jours seulement, et la façon dont elle « exploite des sites Web et déploie de la publicité en ligne pour recruter des agents de vente, qu’elle appelle des ” affiliés “. L’entreprise fournit du matériel de marketing aux sociétés affiliées, y compris des présentations en ligne, et leur verse des commissions pour les recommandations qui se traduisent par des investissements dans » les programmes de l’entreprise.

Une entreprise secrète

Peu avare, la société est connue pour éviter un maximum les questions dérangeantes du public sur sa structure lors de meetings. Une vidéo d’une conférence en Thaïlande troublante avait été à la fois moquée et décriée, les internautes stupéfaits du comportement d’un acteur de la société, relevant plus d’une pièce de théâtre qu’autre chose.

Le commissaire aux valeurs mobilières du Texas ajoute d’ailleurs:

« Le défendeur BitConnect omet intentionnellement de divulguer […] l’identité de ses mandants, son adresse physique et son principal établissement, ses éléments d’actif et de passif ou des renseignements financiers sur l’entreprise, ainsi que les personnes ou entités qui ont mis au point des pièces de monnaie BitConnect appartenant à ces personnes ou entités, et le nombre de pièces de monnaie BitConnect appartenant aux dirigeants du défendeur BitConnect. »

Le Texas a eu la main particulièrement lourde, et conclue le document en expliquant que « La conduite, les actes et les pratiques de Bitconnect menacent de causer un préjudice public immédiat et irréparable » . L’entité peut faire appel de la décision du TCS.


//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

D’après bitcoin.com

L’article BitConnect frappé par une ordonnance de cessation et d’abstention d’urgence est publié sur CryptoActu.

source http://ift.tt/2AIVlZy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s