La Corée du Sud interdit les comptes anonymes sur les plateformes d’échanges

Dans le prolongement de ses démarches réglementaires, le gouvernement sud-coréen a dévoilé sa dernière législation relative aux devises cryptographiques. Les autorités, qui visent une fois de plus les échanges, veulent limiter l’utilisation des comptes anonymes et renforcer leur contrôle sur l’ensemble des marchés.

Comme l’a rapporté Reuters, les autorités sud-coréennes ont adopté une nouvelle mesure réglementaire pour tempérer l’enthousiasme de ses citoyens envers les actifs cryptographiques. Jeudi, le gouvernement a fait savoir qu’il interdirait les comptes de trading anonymes. Cette interdiction, qui doit entrer en vigueur le mois prochain, est une nouvelle initiative pour protéger les investisseurs contre ce que le gouvernement considère comme étant de la spéculation sauvage.

« Le gouvernement a averti à plusieurs reprises que les monnaies virtuelles ne peuvent pas jouer un rôle en tant que monnaie réelle et pourraient entraîner des pertes élevées dues à une volatilité excessive », a déclaré le gouvernement sud-coréen dans un communiqué officiel.

Ces avertissements visent à réfréner la spéculation des acheteurs dans un pays dont la population est de plus en plus friande de ces biens. Une enquête récente a révélé que près d’un Coréen sur trois détenait une participation dans une cryptomonnaie. Cet engouement généralisé et la spéculation qui s’y rattache ont donné lieu à des prix supérieurs de 15 à 20 % par rapport à la moyenne mondiale.

Dans une déclaration complémentaire, le gouvernement a ajouté:

« Les officiels partagent l’opinion selon laquelle le commerce des devises virtuelles surchauffe irrationnellement[…] et nous ne pouvons plus ignorer cette situation spéculative anormale ».

En interdisant les comptes anonymes, la Corée espère faire disparaître la fraude dans le secteur et lutter contre le blanchiment d’argent, une pratique qui serait de plus en plus populaire dans ce marché non réglementé. Dans sa déclaration, le gouvernement s’est engagé à « répondre résolument à ces crimes en imposant des peines maximales aux contrevenants ».

De plus, le nouveau texte « laissera toutes les options politiques ouvertes, y compris la fermeture d’un échange de cryptomonnaies lorsque cela sera jugé nécessaire ».

Ce dernier point est peut-être la position la plus dure que le gouvernement sud-coréen ait prise contre les échanges à cet égard. Les responsables en Corée du Sud ont été parmi les plus proactifs au monde dans la mise en place de cadres réglementaires pour l’économie naissante de la cryptoéconomie. Ces derniers ont également présenté de nombreuses propositions et projets de loi au cours du seul mois dernier pour gérer ces nouveaux marchés.

Outre ces mesures, le gouvernement coréen a déjà interdit aux banques et aux mineurs d’investir dans les cryptomonnaies, et a banni l’utilisation d’ICO pour lever des fonds.


//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

D’après themerkle

L’article La Corée du Sud interdit les comptes anonymes sur les plateformes d’échanges est publié sur CryptoActu.

source http://ift.tt/2EmwRIH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s